Actualité : Le Mardi 26 juin à 10h30 dans l’amphithéâtre Jean Jacques Moreau (St Priest) aura lieu notre prochain colloquium

Le Mardi 26 juin à 10h30 dans l’amphithéâtre Jean Jacques Moreau (St Priest) aura lieu notre prochain colloquium

"Electronics for a greener planet"

 

Résumé :  Les ingénieurs ne sont pas reconnus pour ce qu’ils font. Selon les réponses à un questionnaire, les ingénieurs ne seraient pas sensibles aux problèmes environnementaux, à  la qualité de vie et aux aspects sociaux. Cependant, concernant l’énergie, l’eau, les émissions de carbone, les ingénieurs sont à même de proposer des systèmes de traitement de l’information visant à l’amélioration de l’état de notre planète. Mais aujourd’hui, ils ne sont pas reconnus pour cela : c’est donc le moment de changer l’image des ingénieurs.  Notre but est l’utilisation de  technologies de traitement de l’information afin de réduire massivement l’énergie consommée et les émissions de carbone. Des prédictions à l’horizon 2050 font état de production de quasiment 100% d’énergie renouvelable. Ainsi, d’un côté, tous les appareils électroniques doivent à l’avenir consommer beaucoup moins, et également réduire leur énergie de fabrication. Mais le plus important sera leur utilisation dans plusieurs domaines comme les transports, l’agriculture, l’éclairage, le contrôle de bâtiments, la surveillance médicale, etc…, ceci pour réduire les pressions sur notre planète. Néanmoins, cela ne suffira pas, et des changements de comportement seront nécessaires. 

 

Biographie de Christian Piguet

Christian Piguet (master EPFL en 1974, doctorat EPFL en 1981) travaille dès 1974 au Centre Electronique Horloger SA à Neuchâtel, où il développe des outils de conception, des circuits intégrés et des microprocesseurs à très basse consommation. Dès 1984, il est au Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique SA (CSEM) où il est successivement chef de secteur, coordinateur scientifique puis chef du programme low-power pour la Division Microélectronique. Son intérêt se situe dans conception de circuits intégrés à très basse puissance, notamment des microprocesseurs, mémoires et librairies de cellules standard, y compris la réduction des puissances dynamique et statique et les effets des variations technologiques. Il est retraité depuis 2016. Christian Piguet a été professeur à l’EPFL. Il enseigne encore aujourd’hui à l’Université de Lugano. Auteur d’une trentaine de brevets, ainsi que de plus 250 publications scientifiques et de quelques livres, il a aussi été membre d’un nombre important de comités de programmes de conférences internationales.