Teaching.Emacs History

Hide minor edits - Show changes to markup

January 06, 2014, at 05:58 PM by 193.49.104.233 -
Changed line 55 from:
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx
to:
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
January 06, 2014, at 05:43 PM by 193.49.104.233 -
Changed lines 44-47 from:
    xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
    xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
    xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
    xxxx    xxxx    xxxx    xxxx
to:
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx
 xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
 xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
 xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
 xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
     xxxx    xxxx    xxxx    xxxx
January 06, 2014, at 05:43 PM by 193.49.104.233 -
Changed lines 33-47 from:

M-/ complétion automatique !

to:

M-/ complétion automatique !


Défi

Réaliser le pattern suivant sous emacs en partant d'un fichier vide, en utilisant que le clavier et en réalisant le moins de pression de touche possible :

 xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
 xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
 xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
 xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
    xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
    xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
    xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
    xxxx    xxxx    xxxx    xxxx    
January 06, 2014, at 05:38 PM by 193.49.104.233 -
Added line 24:
Added line 26:
Added lines 28-33:

M-% remplacer. (lire l'invite d'emacs.)

C-g abandon. TRÈS utile, par exemple lorsque l'on est perdu au milieu d'un raccourci ou d'une commande emacs.

M-/ complétion automatique !

January 06, 2014, at 05:35 PM by 193.49.104.233 -
Changed lines 19-20 from:

Racourcis

to:

Raccourcis

Added lines 22-26:

C-a début de ligne. C-e fin de ligne. C-k tuer une ligne (mise dans le buffer de copie). C-y permet de la coller.

January 06, 2014, at 05:31 PM by 193.49.104.233 -
Changed lines 5-7 from:

Quelques rappels, on commence par lancer emacs en tapant :

to:

Quelques rappels

On commence par lancer emacs en tapant :

January 06, 2014, at 05:30 PM by 193.49.104.233 -
Changed line 2 from:
to:

Changed line 4 from:
to:

Changed lines 15-19 from:

Remarque sur le cycle de développement i.e. éditer, sauvegarder, compiler, exécuter et on recommence : il est important de réaliser le cycle de développement sans lever les mains du clavier (gain d'efficacité). Pour cela, ayez seulement votre terminal et emacs ouverts sur votre bureau virtuel. alt-tab est le raccourci permettant de passer d'une fenêtre à une autre. On se rappelle que l'on accède à l'historique des commandes dans le terminal avec les flèches haut et bas. Ainsi on réalise le cycle de développement de la manière suivante : (1) on édite sous emacs, (2) on sauve C-x C-s, (3) on bascule vers le terminal alt-tab, on compile (la première fois en tapant la ligne de commande associée à la compilation, puis juste en utilisant la flèche du haut pour retrouver cette ligne). Si bug, on revient à emacs avec alt-tab et on recommence. Sinon (4) on exécute en tapant le nom de l'exécutable la première fois puis en utilisant la flèche du haut les fois suivantes. On rebascule ensuite sous emacs pour continuer l'édition de son programme avec alt-tab.

to:

Remarque sur le cycle de développement i.e. éditer, sauvegarder, compiler, exécuter et on recommence : il est important de réaliser le cycle de développement sans lever les mains du clavier (gain d'efficacité). Pour cela, ayez seulement votre terminal et emacs ouverts sur votre bureau virtuel. alt-tab est le raccourci permettant de passer d'une fenêtre à une autre. On se rappelle que l'on accède à l'historique des commandes dans le terminal avec les flèches haut et bas. Ainsi on réalise le cycle de développement de la manière suivante : (1) on édite sous emacs, (2) on sauve C-x C-s, (3) on bascule vers le terminal alt-tab, on compile (la première fois en tapant la ligne de commande associée à la compilation, puis juste en utilisant la flèche du haut pour retrouver cette ligne). Si bug, on revient à emacs avec alt-tab et on recommence. Sinon (4) on exécute en tapant le nom de l'exécutable la première fois puis en utilisant la flèche du haut les fois suivantes. On rebascule ensuite sous emacs pour continuer l'édition de son programme avec alt-tab.


Racourcis

copier/coller Un peu compliqué les premières fois. On se déplace en début de zone à selectionner (avec les flèches, ou d'autres raccourcis), C-space pour déposer une marque de début de zone, puis on va en fin de zone. Là, deux possibilités : copier avec M-w ou couper avec C-w. Le coller se réalise avec C-y.

January 06, 2014, at 05:22 PM by 193.49.104.233 -
Added lines 13-15:

On peut ensuite éditer/modifier le fichier. On sauve les modifications avec C-x C-s.

Remarque sur le cycle de développement i.e. éditer, sauvegarder, compiler, exécuter et on recommence : il est important de réaliser le cycle de développement sans lever les mains du clavier (gain d'efficacité). Pour cela, ayez seulement votre terminal et emacs ouverts sur votre bureau virtuel. alt-tab est le raccourci permettant de passer d'une fenêtre à une autre. On se rappelle que l'on accède à l'historique des commandes dans le terminal avec les flèches haut et bas. Ainsi on réalise le cycle de développement de la manière suivante : (1) on édite sous emacs, (2) on sauve C-x C-s, (3) on bascule vers le terminal alt-tab, on compile (la première fois en tapant la ligne de commande associée à la compilation, puis juste en utilisant la flèche du haut pour retrouver cette ligne). Si bug, on revient à emacs avec alt-tab et on recommence. Sinon (4) on exécute en tapant le nom de l'exécutable la première fois puis en utilisant la flèche du haut les fois suivantes. On rebascule ensuite sous emacs pour continuer l'édition de son programme avec alt-tab.

January 06, 2014, at 05:08 PM by 193.49.104.233 -
Changed line 11 from:

On ouvre un fichier avec C-x C-f et en saisissant le chemin du fichier dans l'invite de emacs (tout en bas de la fenêtre). ATTENTION C-x signifie que l'on enfonce la touche C et x simultanément. Ainsi C-x C-f s'effectue en enfonçant la touche C (que l'on laisse appuyer) puis la touche x que l'on relache (la touche C reste appuyée) puis la touche f. On relache le tout.

to:

On ouvre un fichier avec C-x C-f et en saisissant le chemin du fichier dans l'invite de emacs (tout en bas de la fenêtre). ATTENTION C-x signifie que l'on enfonce la touche C et x simultanément. Ainsi C-x C-f s'effectue en enfonçant la touche C (qu'on laisse appuyer) puis la touche x que l'on relache (la touche C reste appuyée) puis la touche f. On relache le tout.

January 06, 2014, at 05:07 PM by 193.49.104.233 -
Changed lines 9-11 from:

IMPORTANT : par ls suite C désigne le touche ctrl, M désigne la touche esc ou alt (celui que vous préférez en fonction de la position des doigts au moment de taper le raccourci).

On ouvre un fichier avec C-x C-f et en saisissant le chemin du fichier dans l'invite de emacs (tout en bas de la fenêtre)

to:

IMPORTANT : par ls suite C désigne le touche ctrl, M désigne la touche esc ou alt (celle que vous préférez en fonction de la position des doigts au moment de taper le raccourci).

On ouvre un fichier avec C-x C-f et en saisissant le chemin du fichier dans l'invite de emacs (tout en bas de la fenêtre). ATTENTION C-x signifie que l'on enfonce la touche C et x simultanément. Ainsi C-x C-f s'effectue en enfonçant la touche C (que l'on laisse appuyer) puis la touche x que l'on relache (la touche C reste appuyée) puis la touche f. On relache le tout.

January 06, 2014, at 05:03 PM by 193.49.104.233 -
Changed lines 7-12 from:

où $> est l'invite de commande de mon terminal, le & permet de lancer emacs en tâche de fond (background), ce qui permet de conserver la main dans le terminal.

to:

où $> est l'invite de commande de mon terminal, le & permet de lancer emacs en tâche de fond (background), ce qui permet de conserver la main dans le terminal.

IMPORTANT : par ls suite C désigne le touche ctrl, M désigne la touche esc ou alt (celui que vous préférez en fonction de la position des doigts au moment de taper le raccourci).

On ouvre un fichier avec C-x C-f et en saisissant le chemin du fichier dans l'invite de emacs (tout en bas de la fenêtre)

January 06, 2014, at 04:58 PM by 193.49.104.233 -
Changed lines 6-7 from:
 $> emacs &
to:
 $> emacs &

où $> est l'invite de commande de mon terminal, le & permet de lancer emacs en tâche de fond (background), ce qui permet de conserver la main dans le terminal.

January 06, 2014, at 04:55 PM by 193.49.104.233 -
Added lines 4-6:

Quelques rappels, on commence par lancer emacs en tapant :

 $> emacs &
January 06, 2014, at 04:52 PM by 193.49.104.233 -
Added line 3:

Voici un petit mémento emacs ...plein de raccourcis à découvrir ou à redécouvrir.

January 06, 2014, at 03:53 PM by 193.49.104.233 -
Added lines 1-2:

emacs


Enseignements