Information: this page is not translated in english

News : Flipper, le robot qui prélève des coquillages médicinaux dans le lagon de Mayotte

Flipper, le robot qui prélève des coquillages médicinaux dans le lagon de Mayotte

Un robot pour observer et prélever tout en préservant les habitats
Fin juin 2017, le Parc naturel marin de Mayotte a accueilli Vincent Creuze et Sébastien Dutertre (UM et CNRS) venus tester Flipper, le "robot-aspirateur" développé par le LIRMM.

Ce robot opère sans contrainte de durée et de profondeur, contrairement aux prélèvements effectués par des plongeurs. Pouvant prélever entre 5 et 100 mètres de profondeur, il est connecté directement au bateau, ce qui permet aux scientifiques de le piloter depuis la surface.
Equipé d’une caméra haute définition, il capte des images des fonds en temps réel. Ces images des profondeurs, rares et difficiles à capter dans d’autres contextes, serviront à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité sous-marine.

Objectif : mettre cette nouvelle technologie à l’épreuve et prélever des cônes, des coquillages dont les venins recèlent des vertus thérapeutiques.

Flipper

©Bruno Garel Agence française pour la biodiversité et CNRS

Liens sur différents articles :

Le Parisien: http://www.leparisien.fr/montpellier-34000/tests-reussis-a-mayotte-pour-le-robot-aspirateur-pour-la-recherche-sur-les-coquillages-28-06-2017-7094802.php

France tv info (Mayotte Première) : http://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/tests-reussis-mayotte-flipper-robot-aspirateur-innovant-recherche-coquillages-488819.html

Le journal de Mayotte : http://lejournaldemayotte.com/une/flipper-le-robot-qui-preleve-des-coquillages-medicinaux-dans-le-lagon/

L’info Kwezi : http://www.linfokwezi.fr/mayotte-selectionnee-pour-accueillir-lexperience-dun-robot-innovant-pour-la-recherche-sur-les-coquillages/

La Gazette : http://www.lagazettedemontpellier.fr/4592/flipper-le-robot-aspirateur-de-coquillages-montpellierain-teste-a-mayotte.html

Les labos concernés sont l'IBMM (Sébastien Dutertre, porteur du projet X-Life Reef Explorer, financé par le CNRS) et le LIRMM (Vincent Creuze). Le projet implique aussi le Muséum National D'Histoire Naturelle et le Parc Naturel Marin de Mayotte (Agence française pour la biodiversité)