Information: this page is not translated in english

News : LIRMM-Neurelec : collaborer pour innover

Septembre 2013

LIRMM-Neurelec : collaborer pour innover

D’un côté, l’équipe de recherche Demar, qui cherche à restaurer les déficiences motrices et sensorielles sévères par la Stimulation Électrique Fonctionnelle (SEF), en partenariat avec des centres médicaux.

De l’autre, Neurelec, qui développe des dispositifs implantables de neurostimulation afin de rétablir l’audition. Cette société est spécialisée dans les implants cochléaires, qui stimulent électriquement le nerf auditif.

Les deux équipes étaient faites pour se rencontrer ! « En 2006, nous leur avons présenté un concept de stimulateur générique qui les a intéressés, explique David Guiraud, responsable de l’équipe de recherche Demar. Restait à l’adapter aux contraintes spécifiques de l’audition… ».

Rapidement, un microélectronicien de l’équipe Demar rejoint Neurelec, implanté à Sophia Antipolis, dans le département des Alpes-Maritimes. « La motivation et l’envie de travailler ensemble étaient réelles, s’enthousiasme Guillaume Rosanis, responsable R&D de Neurelec. L’équipe de recherche Demar nous transférait un concept, des compétences et des technologies et, de notre côté, nous nous engagions à concevoir un produit qui pourrait être décliné pour les déficiences motrices. »

L’innovation intervient à tous les niveaux de la collaboration, des techniques de fabrication aux méthodes de travail. Cette exigence et cette confiance partagées ont porté leurs fruits, puisque Neurelec a mis au point une puce 24 canaux dont la version industrielle verra le jour cette année… un bel aboutissement !