Information: this page is not translated in english

News : Ocean One (Université de Stanford), premier humanoïde sous-marin au monde, accompagné du robot sous-marin Léonard (LIRMM)

Ocean One (Université de Stanford), premier humanoïde sous-marin au monde, accompagné du robot sous-marin Léonard (LIRMM)

le robot Ocean One (Université de Stanford), premier humanoïde sous-marin au monde, accompagné du robot sous-marin Léonard (LIRMM) qui soutient automatiquement le cordon ombilical, évitant les effets perturbateurs des courants marins et fournissant au pilote une vue surplombante.
Le LIRMM a développé entièrement Léonard et a notamment conçu des systèmes de pilotage automatique très précis est des algorithmes de vision artificielle permettant la localisation des robots.Léonard a été financé par FEDER STICS.
Ces expérimentations ont été accomplies en première mondiale les 13 et 15 avril 2016, sur l'épave de la Lune (Toulon, -90m), le navire amiral de Louis XIV qui a sombré en 1664  dans la rade de Toulon. Depuis, son épave y gît toujours par 90 m de fond, conjointement par le DRASSM (Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines, Ministère de la Culture), Stanford University, l’équipe du Pr. Oussama Khatib et le LIRMM (UM/CNRS) Vincent Creuze.
Le robot Ocean One est doté de capacités de manipulation inédites. Il a prélevé un objet du 17ème siècle en toute sécurité.

Les photos ont été réalisées par : Teddy Seguin/Frédéric Osada- DRASSM-Images Exploration

_DSF8748

Ocean One (Stanford University) amorce sa descente vers le site archéologique de la Lune, suivi par Léonard (LIRMM) qui assure la gestion de l'ombilical reliant le robot humanoïde au navire André Malraux (DRASSM). L'ombilical permet d'alimenter le robot en énergie et de transmettre au pilote les vidéos des yeux et les "sensations" perçues par les bras.

_DSC0237