Information: this page is not translated in english

News : Séminaire en ligne Franco-Africain en Sciences du Numérique - LIRIMA - Mercredi 13 novembre2019, 16h

Séminaire en ligne Franco-Africain en Sciences du Numérique - LIRIMA - Mercredi 13 novembre2019, 16h

Le mercredi 13 novembre aura lieu un séminaire en ligne Franco-Africain en Sciences du Numérique - LIRIMA - Blockchain 2.0: opportunités et risques, réalisé par Patrick Vaudriez, chercheur INRIA au LIRMM

PV

Résumé:

Popularisée par le bitcoin et d'autres monnaies numériques, la blockchain a le potentiel de révolutionner nos systèmes économiques et sociaux. Elle a été inventée pour bitcoin afin de résoudre le problème de double dépense des anciennes monnaies numériques sans avoir besoin d'une autorité centrale de confiance. La blockchain d'origine est un grand livre public et distribué qui permet d'enregistrer et de partager des transactions entre un certain nombre d'ordinateurs d'une manière sûre et permanente. Il s'agit d'une infrastructure de base de données distribuée complexe, combinant plusieurs technologies telles que le P2P, la réplication de données, les protocoles de consensus et la cryptographie.Le terme Blockchain 2.0 fait référence aux nouvelles applications de lablockchain pour aller au-delà des transactions et permettre l'échange d'actifs sans intermédiaires puissants. Exemples d'applications : contrats intelligents, identités numériques persistantes, droits de propriété intellectuelle, blogs, vote, réputation, etc. Blockchain 2.0 pourrait réduire considérablement les coûts de transaction, en automatisant les opérations et en éliminant les intermédiaires. Et pourrait permettre aux gens de monétiser leurs propres informations et aux créateurs de propriété intellectuelle d'être correctement rémunérés. L'impact potentiel sur la société est énorme, car les personnes exclues pourraient s'intégrer librement à l'économie mondiale.Dans cet exposé, je présenterai les technologies et les applications de Blockchain 2.0, ainsi que les opportunités et les risques. Dans les pays en développement, par exemple, l'absence d'infrastructure et de réglementation existantes peut être l'occasion d'adopter la révolution blockchain et de supplanter les solutions traditionnelles. Mais il y a aussi des risques liés à la réglementation, à la sécurité, à la protection de la vie privée ou à l'intégration à la pratique existante, qui doivent être bien compris et abordés.

Pour vous connecter : https://lirima.inria.fr/fr/seminaires/seminaire-en-ligne/calendrier-2019-2020/