Présentation

Bâtiment Administratif LIRMM façade EST - 1

© Luc Jennepin

Le Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier - LIRMM - est une unité mixte de recherche, dépendant conjointement de l'Université Montpellier et du Centre National de la Recherche Scientifique. Il est situé sur le Campus Saint-Priest de l'UM.

Ses activités de recherche positionnent pleinement le LIRMM au coeur des sciences et technologies de l’information, de la communication et des systèmes.

Ainsi, de l’information aux systèmes, de la technologie à l’humain et aux usages, les activités de recherche du LIRMM concernent : la conception et la vérification de systèmes intégrés, mobiles, communicants, la modélisation de systèmes complexes à base d'agents, les études en algorithmique, bioinformatique, interactions homme-machine, robotique,etc.

Les travaux sont menés dans trois départements scientifiques de recherche, eux-mêmes organisés en « équipes-projet ».

INFORMATIQUE
Les thématiques du département Informatique s’étendent des frontières des mathématiques à la recherche appliquée : algorithmique des graphes, bioinformatique, cryptographie, réseaux, bases de données et systèmes d'information (intégration de données, fouille de données, maintien de la cohérence), génie logiciel (langages de programmation, objets, composants, modèles), intelligence artificielle (apprentissage, contraintes, représentation des connaissances, systèmes multi-agents), interaction homme-machine (langage naturel, visualisation, web sémantique et e-learning).
Le département Microélectronique mène des recherches de pointe dans les domaines de la conception et du test de systèmes intégrés et microsystèmes en mettant l'accent sur les aspects architectures, modélisation et méthodologie.
MICROELECTRONIQUE
ROBOTIQUE
Enfin, le département Robotique s’intéresse à des problèmes de synthèse, de supervision et de gestion de systèmes dynamiques complexes (robots, interface robot/vivant), mais aussi de navigation, localisation et de pilotage de véhicules autonomes présents ou distants, ou encore d'autres portant sur l'analyse, le codage et le traitement d'images. Une des particularités du LIRMM est que théorie, outils, expérimentations et applications sont présents dans tous ses domaines de compétence scientifique.

 Les recherches menées au LIRMM trouvent généralement une finalisation dans des domaines applicatifs aussi divers que la biologie, la chimie, les télécommunications, la santé, l'environnement...et dans les domaines propres du laboratoire : l'informatique, l'électronique et l'automatique.

La mission du LIRMM est donc de « produire » :

  • des « connaissances » (en moyenne 300 publications d'audience internationale chaque année)
  • des « chercheurs » directement (docteurs, post doc) ou indirectement (participation LMD)
  • des « objets » matériels et/ou logiciels prototypes
  • de l’activité économique : partenariats industriels, création d’entreprises innovantes
  • de l’animation scientifique à l’échelle nationale mais aussi internationale.

Dernière mise à jour le 17/02/2016